Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

By Lauriane / On / In Reportage

 

court

Je me suis renduece week-end à l’ouverture du festival du court métrage de Clermont-Ferrand.
C’est l’occasion pour tous de venir prendre un grand bol d’air frais de fiction, d’humour, et de fantaisie. Au programme cette année, un très grand nombre de séances réparties sur plus de 15 salles de projection avec des courts métrages de plus en plus riches et étonnants.
Pour vous donner envie de vous bouger les miches avant la fin du festival, je vous ai fait une petite sélection de court métrage.

Je vous conseille d’aller voir …

TIMBER (séance EVAC)
Une animation très cruelle avec beaucoup d’humour noir. C’est l’histoire de personnages en bois qui grelotent dans le froid et font un feu pour se réchauffer. Mais le bois vient à manquer…


MAKKHI (séance I1)
Fiction indienne mêlant tradition et vision futuriste. On suit le périple d’un chasseur de mouche. Armé d’une raquette électrique et habillé tel un samouraï / cosmonaute, il tue les mouches dans un restaurant haut de gamme. Jusqu’au jour où son responsable lui annonce qu’ils vont assécher le cours d’eau nauséabond responsable de l’abondance des mouches…

makkhi


DES MET (séance I13)
Fiction bourrée d’humour du début jusqu’à la fin. On suit l’aventure de trois frères célibataires endurcis aux allures de bucheron irlandais. Leur quotidien est un perpétuel copier-coller, ils fument ensemble, ils mangent ensemble et ils jouent aux cartes ensemble. Jusqu’au jour où une nouvelle charmante voisine arrive dans le voisinage…


STRIPTEASE volcanique (séance 3D)
Est une animation 3D aux allures expérimentales avec des formes géométriques et des bimbos dévêtues. J’aime pour son côté « What the fuck ».


Le petit blond avec un mouton blanc (séance 3D)
Est une animation qui m’a fortement rappeler aux dessins du petit Nicolas. Une histoire simple d’un petit garçon qui doit raconter ses vacances et qui nous transporte dans ses souvenirs.